Le maître chocolatier de Lyon

120 ans de passion

Il y a 120 ans déjà, Léon Voisin, entrepreneur et aventurier, parcourait le monde en quête des meilleurs cacaos.

À la tête de la plus grande chocolaterie familiale de France, les 3e et 4e générations de dirigeants Voisin sont toujours animés par la même passion : vous faire découvrir les pépites chocolatées de la planète.

Nous défendons les flaveurs du bon chocolat, une véritable alternative à la standardisation du goût et nous sommes fiers aujourd'hui de cet héritage, de cet ancrage dans le patrimoine gastronomique lyonnais.

120 ans d'aventure et de passion Chocolats Voisin
selection des noisettes à la chocolaterie Voisin

Des matières premières d’exception

une étape clé

Pour atteindre l’excellence, la noblesse des matières premières s’avère essentielle. Elle implique une connaissance parfaite des producteurs, tant au niveau international que local : cacaos (lien vers la rubrique Les Grands Chocolats) et cafés sélectionnés parmi les meilleures origines d’Amérique Centrale et du Sud (Venezuela, Jamaïque, Pérou, Mexique, Equateur, Saint Domingue, Trinidad et Tobago), d’Afrique (Madagascar , Tanzanie, Sao Tomé), noisettes du Piémont, amandes Valencia, pistaches d’Iran, fèves Tonka du Brésil, produits du terroir issus de la Vallée du Rhône, noix du Dauphiné, griottes du Beaujolais, alcools de Bourgogne et de Voiron…

Des produits sublimés par une collection de plus de soixante chocolats fins
façonnés à la main.

Les meilleurs ingrédients à la source... et des meilleures associations gustatives

Nos maîtres chocolatiers perpétuent une fabrication artisanale à l’ancienne : leurs recettes et leur savoir-faire sont secrètement gardés au cœur de la chocolaterie, nichée dans le 9e arrondissement de Lyon. Toutes les créations nécessitent l’expertise de la main de l’homme. Mais l’esprit d’innovation anime également Voisin, avec la recherche permanente de nouvelles saveurs (poivre du Sichuan, thé Matcha du Japon, Curcuma, pain d’épices…).

C’est pour toutes ces raisons que nous sommes fiers d’avoir obtenu le label EPV, qui distingue les entreprises françaises aux savoir-faire d’excellence.

Logo EPV - l'excellence des savoir-faire français
préparation de la ganache Voisin

La ganache pure crême fraiche

Chaque chocolat est une invitation au voyage, une découverte des saveurs profondes du cacao. À la chocolaterie, c'est l'élaboration de la ganache qui marque le point de départ.

Des rencontres, de la curiosité des maîtres chocolatiers naissent des associations aussi originales que surprenantes.

La ganache peut aussi bien se conjuguer avec des pulpes de fruits, cranberries d’Amérique du nord, poires des Côteaux du lyonnais, yuzu de Chine, rehaussée d’essences naturelles, comme la violette, relevée d’une pointe d’épices, piment d’Espelette, poivre de Sichuan, … les combinaisons de saveurs possibles, comme l’imagination, sont sans limite !

confection du praliné Voisin

Le praliné, spécialité de la maison Voisin

Notre praliné, comme tous nos chocolats, est produit à partir des matières premières les plus nobles.
De la sélection rigoureuse des noisettes Piémont d’Italie et des amandes Valencia d’Espagne, plus savoureuses et plus fines, en passant par la cuisson au chaudron de cuivre puis au broyage sous meule de granit, toutes les étapes de fabrication sont minutieusement contrôlées par notre maître chocolatier, spécialiste du praliné.

Vous aimez les textures croustillantes ? Notre praliné à l’ancienne est fait pour vous. La douceur et le fondant sont votre péché mignon ? Adoptez notre gianduja conché pendant 3 jours !

Secrets d'atelier : la fabrication artisanale du praliné

play video Voisin
confection du praliné Voisin

Bean to bar

De la fève à la tablette, nos maîtres chocolatiers maîtrisent chaque étape de la transformation du cacao en chocolat. Seules les fèves répondant à nos exigences serviront à confectionner le chocolat Voisin.

En clair, ici, on travaille à l’ancienne. Le métier de torréfacteur est avant tout un métier de créateur, qui exige sensibilité et minutie. Selon le type de cacao dont elles sont issues, les fèves vont être torréfiées de façon douce et lente, c’est donc une étape clé dans le développement des arômes de chaque cru. Le maître torréfacteur doit pouvoir saisir le moment où le cacao a atteint la couleur et la saveur voulues pour obtenir le meilleur de la fève.

Une fois les fèves torréfiées, le concassage est une étape qui permet de former le grué, un mélange de fines particules de chocolat. À ce stade on peut assembler des cacaos de diverses origines pour obtenir des chocolats aux parfums plus complexes. L’ajout de sucre et de beurre de cacao (une matière grasse obtenue en pressant les fèves de cacao) marque la véritable transformation en chocolat. Le malaxage du chocolat pendant 72 heures dans la concheuse traditionnelle de la chocolaterie va lui donner sa fluidité et son fondant : il se dévoile enfin et prend son caractère définitif.

Bien sûr, il existe des recettes et nous suivons les étapes, mais ce sont la main et l’oeil du maître-chocolatier qui sont sans cesse mis à l’épreuve afin de magnifier la fève : c’est la magie du chocolat !